Intelligence Affaire|Magazine sénégalais sur l'économie et l'entrepreneuriat
 

Selon SFI, les accords sur le climat vont générer 23 000 milliards de dollars dans les marchés émergents d’ici à 2030

Une étude effectuée par la société financière internationale (SFI), a révélé que les accords de Paris vont enregistrer des opportunités d’investissement d’un montant de 23 000 milliards de dollars dans les marchés émergents d’ici à 2030.

Selon SFI, la mise en place des plans va accentuer l’investissement dans les solutions durables, de d’énergie, de l’agriculture écologique mais aussi des villes écologiques partout dans le monde.

Selon le vice président de la SFI, Philippe le Houérou, le moment n’a jamais été aussi propice pour investir dans des solutions soucieuses du climat. A cet effet, il souligne que la SFI plaide pour une augmentation des objectifs d’investissements verts qui pourraient passer à 3 500 milliards de dollars par an d’ici à 2020 ainsi que la mobilisation de 13 000 milliards de dollars supplémentaires par le biais d’autres investisseurs.

L’étude révèle que 16 000 milliards de dollars d’opportunités d’investissement sont attendus dans  la zone de l’Asie de l’Est et du pacifique. L’investissement dans cette partie du monde concernera les bâtiments écologiques et d’autres projets qui visent à lutter contre le réchauffement climatique.

L’étude révèle que 783 milliards de dollars pourraient être investis en Afrique subsaharienne dans des projets destinés à la mise en place de l’énergie propre. 2600 milliards de dollars sont attendus en Amérique latine et aux Caraïbe. Dans ces zones l’investissement tournera autour du transport.

L’Asie du Sud offrira 2500 milliards de dollars d’opportunités d’investissement. En Europe de l’est il est attendu 665 milliards de dollars et au Moyen-Orient et Afrique du Nord, on attend 265 milliards de dollars.

Une importante manne financière qui attend les pays qui aspirent à l’émergence. Ce sera l’occasion pour les pays tels que le Sénégal de lancer les jalons pour une énergie propre. Même si les projets liés à ça commencent à voir jour avec le lancement des centrales solaires de Bokhol pour une capacité de 20 mégawatts et celle de Malicounda 20 mégawatts également.

Partagez dans les réseaux sociaux:
The following two tabs change content below.
Partager cet article
Pas de commentaires

Laissez un commentaire

En cours...

Inscription au Newsletter

Inscrivez vous dés maintenant et recevez notre info-lettre périodiquement!
Go
})(jQuery)
En cours...

Inscription au Newsletter

Inscrivez vous dés maintenant et recevez notre info-lettre périodiquement!
Go
})(jQuery)