Intelligence Affaire|Magazine sénégalais sur l'économie et l'entrepreneuriat
 

Madeleine Mendy lance Scandin-Africa, une plateforme qui ambitionne de « booster les échanges économiques entre l’Afrique et les pays scandinaves »

Dans cette interview accordée au magazine Intelligence-Affaire, la femme d’affaire originaire de la Guinée Bissau Madeleine Taylor Mendy revient sur l’importance de miser sur la technologie et les relations d’affaire pour améliorer les échanges entre l’Afrique et les pays scandinaves. Tel un trait d’union entre le vieux continent noir et l’europe, sa plateforme apporte une solution d’échanges pour les entrepreneurs en quête d’opportinutés. À la découverte d’une dame qui se bat corps et âmes pour voir le continent africain exploiter ses potentialités.

Intelligence-Affaire.com : Qui est Madeleine TAYLOR MENDY ? Partagez avec nos lecteurs une synopsis de votre parcours professionnel?

Madeleine Mendy : Originaire de la Guinée Bissau, j’ai grandi en Europe, notamment en France et au Danemark. J’ai travaillé, essentiellement dans les Relations Publiques, dans l’Industrie de la mode, avec ma première start-up Mad=>Nagement.

En 2007, j’ai obtenu le Best PR Award (Récompense dans les Relations Publiques) remis par l’International PR Commission pour mon travail dans les pays Scandinaves.

Mes principaux clients furent : Bang & Olufsen, Fritz hansen, Normann Copenhagen, Master Card, Nordisk Film, Zentropa, Roberto Cavalli, Paris Hilton pour sa collection de sac et d’autres marques sur le marché français…

IA : Partagez avec nos lecteurs Scandin-Africa, son essence et votre vision pour cette entreprise?

Amoureuse du Continent Africain, j’ai – depuis mon plus jeune âge – été frustrée de voir ce continent si riche mal exploité. Au lieu de m’en plaindre, je suis passée à l’action. Ayant côtoyé le milieu des affaires Scandinaves, représenté par des hommes d’affaires de renommée mondiale en terme d’investissement, très intègres et engagés dans la lutte contre la corruption, j’ai misé sur leurs expertises encore très peu connues en Afrique de l’Ouest et Centrale notamment dans les Énergies Renouvelables, Services financiers mobiles, Télécommunications et d’autres domaines qui pourrait bénéficier au continent.

Il faut savoir que les Scandinaves ont un pouvoir d’achat très élevé mais comme leur emplacement géographique le montre, ils sont frileux et peu conquérants. Je me suis donc demandé comment permettre à ces acteurs, peu conquérants d’accéder facilement aux marchés Africains.

C’est ainsi que Scandin-Africa, plateforme online de networking – permettant d’accéder à un réseau d’acteurs (décideurs, banques et fonds d’investissement…) et de services dédiés au développement des Entreprises Scandinaves en Afrique, est né.

Ce trait d’union entre la Scandinavie et l’Afrique a pour principale ambition de présenter de nouveaux acteurs plus soucieux du développement des pays émergents afin de faciliter la croissance des PME locales avec les hauts standards Scandinaves.

On se charge de trouver les bons partenaires stratégiques que ce soit en Scandinavie et/ou en Afrique, pour le rayonnement du continent.

Pour cela plusieurs partenariats sont déjà en cours et seront rendu public dans les prochains mois.
IA : Quand est-ce que vos activités vont démarrer et quelle a été la plus grande contrainte pour votre démarrage? 

Officieusement

Scandin-Africa est une aventure qui a démarré en 2014. Le début n’a pas été facile avec l’élaboration des supports, la création du site Internet, la recherche de conseillers tels que les avocats d’Affaires Me J. FAYE et Me B. FAYE, et d’accompagnateurs qui sont deux amies Laetitia OWENDET et Kayiba REIS qui travaillent dans les coulisses sur le projet.

Il y a eu aussi les premiers contacts institutionnels tel que celui avec Monsieur MBARGA ANTAGANA, Ministre du Commerce de la République du Cameroun, la mise en place des équipes locales au Sénégal avec AMB Services, au Cameroun, en Guinée Conakry, en Guinée Bissau qui ont pris du temps, de l’énergie et aussi de l’argent, autofinancement oblige.

Officiellement

Scandin-Africa Group a un bureau en France depuis 2015 et Scandin-Africa Holding ApS  est enregistrée au Danemark depuis 2016. Je suis ravie et remercie Dieu de m’avoir donné le courage d’aller au bout de mon idée – suite à cette forte frustration étant en Europe de voir le continent toujours mal exploité.

IA : Qui est votre clientèle cible ? Des africains de la diaspora, des européens …?

Ma clientèle est essentiellement dans le monde entrepreneurial Scandinaves & Africains. Ce sont des banques d’Investissement, des organisations, des ONG et des start-up.

Bien évidemment, la Diaspora est la bienvenue car Scandin-Africa est un projet commun pour tous les Africains qui, comme moi, souhaitent un retour aux sources.

Le « Back to the Mother Land » n’est plus un mythe mais une réalité pour la Diaspora.

A vrai dire, je ne crois plus à tous les acteurs traditionnels en Afrique, comme la France; les nouveaux acteurs pour l’essor du continent doivent être des Africains, soucieux de le faire émerger avec des pays dont l’exemplarité n’est plus à prouver.

La synergie des acteurs joue un rôle important, il ne faut pas se cacher. Je crois donc en un transfert d’expertise.

IA : Pourquoi l’Afrique ? Quel est votre stratégie de pénétration?

Ayant évolué autour de trois cultures : guinéenne, française et danoise. Un moment de ma vie, je ne m’y retrouvai plus dans mes origines. Alors, j’ai décidé de les conjuguer et en faire une force. Je reste convaincue que cette richesse pourrait faire changer les choses.

Elle est simple, j’amène sur un plateau (Scandin-Africa.com) des nouveaux acteurs plus sensibles au Business équitables et transferts d’expertise.

www.scandin-Africa.com

IA : Comment obtiendrez-vous votre crédibilité avec vos membres?

La plateforme est une réponse à un besoin aussi bien pour le monde entrepreneurial Africain que Scandinave. Le changement, c’est maintenant comme dirait l’autre. La crédibilité repose sur l’intégrité de l’équipe Dirigeante mais surtout sur les données qui seront échangées. La création du Label de confiance auprès de nos membres doit réunir ces ingrédients. Nos équipes locales seront en charge de présélectionner les membres avec la collaboration des Chambres du Commerce et Organisations Patronales de chaque pays. Une équipe de modérateur sur la plateforme sera mise en place dès que les activités débuteront.

L’accès de la plateforme sera offert à tous les membres et organisations Africaines sélectionnées (20.000 XOF à l’année / formalités) et pour la partie Scandinave, nous proposons deux formules de 450€ à 1.200€ par an.

IA : Comment comptez-vous développer des partenariats clés? 

Je compte sur vous (rires) bien que la médiatisation d’un tel projet est nécessaire, non mais l’activité se repose sur les partenariats stratégiques susvisés avec Les Ministères du Commerce de chaque pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale, leurs Chambres du Commerce, leurs Organisations Patronales, leurs PME et leurs Start-Up.

Pour la partie Scandinaves, ils restent en attente de voir du mouvement sur mon site afin de pouvoir participer activement. Bien que j’ai une trentaine de sociétés préinscrites.

Le développement des partenariats stratégiques est simple et varié, je propose mais j’offre surtout des leads à fort relais Marketing, Market-entries, Macro-Micro économique data aux pays désireux de collaborer avec Scandin-Africa.

IA : Comment avez-vous financé votre entreprise ou quelles stratégies créatives avez-vous utilisé pour exécuter avec peu d’argent?

Comme je vous le disais précédemment, j’ai investit seule sur toute la partie opérationnelle (site web, voyages, matériel etc.).

J’ai investi plus de 30 milles euros tout de même, toutes mes économies (rires).

Aujourd’hui, je suis prête pour ouvrir mon capital de chaque bureau de représentation locale en Afrique avec un ticket d’entré (20% des parts). Le profil recherché est celui d’une personne ayant un excellent réseau local et une aptitude à gérer notre Agence de Consulting.

IA : Quelles sont les habitudes qui vous ont permis de réussir?

Je ne peux pas dire que j’ai réussi mais je m’inscris naturellement dans la démarche de cette Afrique qui gagne. Beaucoup de foi, de travail, de persévérance et d’assurance.

L’avenir nous le dira, restons à l’écoute.

IA : Comment comptez-vous vous démarquer de vos concurrents? Directes et indirectes? 

Pour le moment, je n’ai absolument pas de concurrents dans cette vision, telle que présentée. C’est à dire, il existe des agences de consulting dédiées à l’Afrique au Danemark, en Norvège et en Suède mais aucunes Scandinaves. Nous avons réussi le pari de créer le premier réseau de networking Africain et Scandinave.

Nous ne sommes absolument pas inquiets pour le moment et d’ailleurs la concurrence nous permettra de nous parfaire.

IA : Si vous devriez tout recommencer aujourd’hui, quelles sont les deux choses que vous feriez différemment. 

Le cahier des charges du Site Internet qui a retardé notre lancement et je regrette de ne pas avoir su déléguer les responsabilités.

Mais, avec l’expérience, nous apprenons beaucoup de choses et c’est une richesse.

J’attends que l’équipe puisse se constituer, je communique avec vous depuis Abidjan avec nos potentiels partenaires. Avec l’espoir de réussir!

Par Paul Galiba

Partagez dans les réseaux sociaux:
The following two tabs change content below.
Paul Galiba
Ayant fait ses des études en administration d'affaire, comptabilité et développement de ressources humaines, M. Galiba a accumulé de l’expérience dans le domaine financier et de la gestion en travaillant respectivement pour l’université de Towson et Hertz aux États-Unis, la banque Laurentienne et la banque de Montréal au Canada. Il est un passionné des affaires, de la musique et de l'entrepreneuriat. Il travaille de près avec Makhtar Gueye pour le développement du Magazine Intelligence-affaire.com.
Partager cet article
Dernier commentaire
  • A titre d infos « mille » est toujours invariable 🙂

Laissez un commentaire

En cours...

Inscription au Newsletter

Inscrivez vous dés maintenant et recevez notre info-lettre périodiquement!
Go
})(jQuery)
En cours...

Inscription au Newsletter

Inscrivez vous dés maintenant et recevez notre info-lettre périodiquement!
Go
})(jQuery)